Comment gérer le projet d’ouverture d’un site e-commerce ?

Comment gérer le projet d’ouverture d’un site e-commerce ?

Aujourd’hui, le marché du e-commerce est en plein développement grâce aux différentes plateformes qui permettent de créer facilement et rapidement sa propre boutique en ligne. Néanmoins il reste très important de posséder des compétences dans plusieurs domaines comme la logistique, la communication, le référencement, la relation clientèle… L’objectif principal des créateurs de sites e-commerce est de parvenir à se démarquer et d’attirer toujours plus de clients.

Les étapes sont nombreuses depuis l’élaboration du projet jusqu’à la réalisation, il y a tout un processus à mettre en place. Chaque étape de ce processus devra être réalisée avec finesse et précision pour créer une boutique performante et professionnelle. Cela permettra aux créateurs de e-commerce de débuter leur activité dans les meilleures conditions.

gestion-ouverture-boutique-en-ligne

Créer une boutique en ligne passe d’abord par une reconnaissance juridique

Avant de lancer votre site e-commerce, il est nécessaire de passer par la mise en place d’un plan juridique. Il faut dans un premier temps définir le statut juridique de l’entreprise avant de l’enregistrer auprès des services appropriés, notamment auprès de l’INSEE. Cet enregistrement permettra à l’entreprise d’avoir un numéro d’immatriculation et/ou un numéro de SIRET afin d’être reconnue officiellement. Selon le type d’activité de l’entreprise, il existe de nombreux statuts juridiques différents. Toutefois, il serait plus judicieux si vous souhaitez lancer un site e-commerce de choisir le régime de l’auto-entrepreneuriat ou celui d’une Entreprise Individuelle.

Par la suite, il faudra choisir un nom de domaine ainsi qu’un hébergeur fiable pour assurer la performance de votre e-commerce. Il est préférable que le nom de domaine soit déposé au nom de votre entreprise. Toute personne souhaitant ouvrir une boutique en ligne doit effectuer une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). Cette institution française est responsable de tous les sites commerciaux qui collectent les informations personnelles des prospects et des clients.

De plus, certaines pages sont obligatoires sur votre site internet, les mentions légales et les conditions générales de vente. Il est important de vérifier que ces informations soient visibles sur votre site e-commerce afin de vous conformer aux règles en vigueur. Le nom et l’adresse complète de l’entreprise, le SIRET, le capital de l’entreprise, l’hébergeur du site, le nom du gérant de l’entreprise et les moyens de contact sont les informations qui doivent être clairement visibles sur le site.

Les étapes commerciales avant le lancement de son e-commerce

Rédiger le cahier des charges et le business plan vont permettre de définir et de mettre au clair l’ensemble de votre projet commercial. Ces documents serviront de référentiel depuis la création d’un site e-commerce jusqu’à sa gestion au quotidien. Le cahier des charges va donc permettre d’analyser chaque aspect du projet.
L’étape de la création du site marchand rentre en jeu maintenant. Aujourd’hui il existe de nombreux outils informatiques pour créer rapidement une boutique en ligne. Selon vos compétences et vos besoins, un large choix s’offre aux créateurs d’e-commerces comme Magento, Prestashop, WordPress… Ces plateformes fournissent pour la plupart des solutions clé en main, d’autres demandent plus de connaissances en HTML et en CSS. L’aide d’un web développeur pourra être alors à envisager.

En tant que e-commerçant, pour avoir un stock de produits de qualité à vendre, il est important de trouver un fournisseur fiable. Explorer son secteur d’activité permettra de trouver des grossistes professionnels avec de bonnes conditions d’affaires et de livraisons. Par la suite, il sera important de mettre en forme la boutique en ligne et de rédiger des fiches et des descriptions sur les produits pour séduire les clients. Élaborer des fiches produit de qualité est important car elles sont la vitrine de la boutique en ligne et vont permettre de séduire les clients et de travailler aussi son référencement naturel.

La dernière étape est la communication, il n’y a pas de secret, pour vendre, il faut faire connaître son site e-commerce auprès du grand public. Plusieurs outils sont à la portée des gérants, comme les campagnes de mailing, les réseaux sociaux ou les blogs.

En respectant avec minutie toutes ces étapes, l’ouverture de votre site e-commerce sera un succès !

Un logiciel de caisse pour votre e-commerce

Utiliser l’application web Prestashop permet de créer un site e-commerce très design et performant. Le logiciel comporte des tableaux de bord intuitifs permettant d’avoir une vision d’ensemble des ventes réalisées en ligne. Cependant si vous possédez également un ou plusieurs magasins physiques, l’utilisation d’une caisse enregistreuse tactile, connectée à votre site marchand est vivement conseillée pour gérer au mieux votre activité et faciliter la prise de décision.

caisse-enregistreuse-tactile-addictgroup

Hugues Courcier

Un commentaire

  1. Fabrice 21 juillet 2016 à 12 h 30 min - Reply

    Salut,
    Je comptais justement me lancer dans un projet similaire et il me manquait pas mal d’infos. Merci pour cet article très utile.
    A+

Ajouter un commentaire