Crowdfunding ou comment financer votre projet entrepreneurial?

Crowdfunding ou comment financer votre projet entrepreneurial?

Aujourd’hui, nous allons nous attarder sur un nouveau moyen de financement pour vos projets, en particulier si vos projets sont de nature … entrepreneuriale.

Si vous recherchez de l’argent pour lancer votre projet, avez-vous pensé au concept de  Crowdfunding qui signifie“financement par la foule” ou “financement collectif”? Un nouveau moyen de trouver de l’argent sans en demander à votre banquier…

Définissons le crowdfunding

Le crowdfunding ou crowdfinancing ou encore crowdsourced capital permet de faire appel à un grand nombre d’internautes pour financer un projet. Si vous ne trouvez pas de financement bancaire ou pas d’investisseur pour votre projet, alors vous avez encore une alternative … c’est le Crowdfunding.

En effet, je vous invite à aller voir un incontournable site américain très réputé de crowdfunding, un site qui s’appelle Kickstarter. Un site créateur de success stories en série! Des entrepreneurs américains postent une video avec le descriptif de leur projet créatif dans les domaines de la musique, du cinéma, de l’art, de la technologie, du design, de l’alimentation, et de l’édition.

Exemples de projets : commercialisation d’un nouveau synthétiseur qui produit des sons originaux, édition d’un nouveau magazine d’art new-yorkais, production d’un nouveau support pour votre I-phone, etc …

Les porteurs de projet doivent simplement publier une video qui présente leur projet et établir le budget dont ils ont besoin. Ils proposent alors aux internautes par exemple de leur donner entre 1 et 5 $ sans retour sur investissement, il s’agit d’un simple don, soit de donner entre 25 et 84 $ et alors ils reçoivent un tee-shirt ou un DVD en contrepartie, soit de donner au moins 85 $ et d’être alors les premiers clients à recevoir le produit en avant-première.

Les sites francophones de crowdfunding

Il existe déjà plusieurs sites de crowdfunding francophones. Certains se sont spécialisés sur des niches, c’est à dire sur des typologies de produits ou services à lancer en recherche de financement.

Ainsi, par exemple Sandawe finance le lancement de votre bande dessinée, tandis que pour le site Jaimelinfo finance un site journalistique avec de l’information de qualité.

Plus généraliste, sur KissKissBankBank, vous allez trouver un financement de la part de “KissBankers” pour un court-métrage, pour organiser un défilé de tenues éco-responsables, pour produire une nouvelle collection originale de vêtements, pour produire un nouveau CD de musique …

Une alternative à KissKissBankBank est My Major Company, plate-forme généraliste de crowdfunding.

Sur Ulule ou sur Mutuzz, les internautes financent votre projet s’il est créatif, innovant, ou solidaire et comme sur kickstarter, vous envoyez un cadeau à vos philanthropes. Si le projet n’atteint pas son objectif budgétaire, le site rembourse les internautes sans frais. Donc vous, en tant que porteur de projet, vous ne touchez l’argent que si le site a atteint son objectif.  Plusieurs centaines de projets ont déjà trouvé des financements grâce à ces sites.

Le site Babeldoor vous permettra de financer votre projet s’il est solidaire.

Pour les startups qui veulent récolter plus de fonds, il y a aussi Anaxago et mymicroinvest, spécialisés dans le financement participatif des startups.

Claire Cornic

Copyright photo : © thingamajiggs – Fotolia.com

3 Commentaires

  1. Jean-Pierre CANOT 29 mars 2012 à 13 h 55 min - Reply

    Quand on est incapable de traiter un problème avec des solutions simples qui ont fait leurs preuves, on invente des mots nouveaux, en langue anglaise ou en Globish si possible.

    Voilà donc le CROWDFUNDING ! Personne ne s’est aperçu qu’il s’agit de la toute première étape d’un modèle millénaire, déjà connu à Babylone et qui a permis il y a plus de cent ans à notre agriculture de connaître le développement que l’on sait.

    Mais pour être poli tout le monde s’en fout, et plutôt que de remettre à l’honneur le modèle coopératif et mutualiste abandonné même par la plupart de ceux qui en portent encore le nom, on préfère réinventer la toute première étape de ce modèle dont il ne sortira rien tant que l’on ne sera pas capable de la dépasser.

    Le drame est que les échecs répétés de l’Aide Publique au Développement où l’on a englouti d en vain depuis des décennies des sommes énormes, tiennent à ce refus systématique de remettre à l’honneur un modèle sans égal, mais que des inconscients incompétents ont décidé de déclarer ringard.

  2. Gui 24 juillet 2012 à 16 h 32 min - Reply

    Merci pour votre article et la belle découverte avec http://www.mymicroinvest.com. Site très intéressant avec un concept assez particulier en comparaison avec les autres sites de crowdfunding!

  3. Claire 4 novembre 2013 à 20 h 58 min - Reply

    Et encore un nouveau site :
    http://www.cowfunding.fr/

Ajouter un commentaire