Etude de faisabilité technique et institutionnelle : un des axes de l’étude de faisabilité d’un projet (2/4)

Etude de faisabilité technique et institutionnelle : un des axes de l’étude de faisabilité d’un projet (2/4)

Avant de lancer votre projet, faites une étude de faisabilité.

Cette étude devra couvrir différents aspects : la faisabilité commerciale ou l’étude de marché, la faisabilité technique ou Etude technique, la faisabilité financière ou l’étude financière, la faisabilité économique ou étude économique.

L’objet de cet article est l’aspect de la faisabilité technique ou Etude technique. L’étude de faisabilité technique et institutionnelle doit statuer sur les possibilités suivantes de réalisation du projet : la faisabilité technologique, la faisabilité géographique, la faisabilité environnementale, la faisabilité politique et la faisabilité légale.

La faisabilité technologique

L’étude de faisabilité technologique doit apporter des réponses aux questions suivantes :

  • Existe-il une méthode méthodologie, un procédé ou une technologie pour réaliser l’extrant ?
  • Ce procédé ou cette technologie est-elle éprouvée ?
  • Est-il nécessaire pour effectuer des recherches et adapter la technologie ?
  • Quelles sont les conditions d’acquisition de la technologie ?
  • Quels types d’équipements faut-il utiliser ?
  • Quels sont les facteurs de productions (ressources matérielles, humaines et informationnelles) à utiliser ?

L’acquisition de la technologie peut se faire sous des formes diverses : la vente de brevets, la concession de licence, le contrat d’assistance technique, la fourniture de projets clé-en-main, produit-en-main, ou marché-en-main, la création d’entreprise conjointe, etc.

 

La faisabilité géographique

La localisation du projet doit être étudiée, de façon à pouvoir répondre aux questions suivantes :

  • Est-ce que le site est bien desservi par les moyens de transport nécessaires ?
  • Est-ce que le site est bien desservi par les réseaux de service après-vente nécessaire ?
  • Est-ce-que le site est bien desservi par les réseaux de distribution requis ?
  • Est-ce que le site est bien desservi par les réseaux de service de communication nécessaire ?
  • Est-ce que le site est situé à proximité d’un réservoir de main-d’œuvre qualité ?
  • Est-ce que le site est facilement accessible par les bénéficiaires ou les utilisateurs de l’extrant du projet ?
  • Est-ce que le site est soumis à des conditions climatiques difficiles ?
  • Est-ce que le site implique les conditions de vie difficiles pour le personnel ?
  • Est-ce que le site manque d’attraction pour les ressources humaines requises ?
  • Quels sont les avantages comparatifs du site ?

 

La faisabilité environnementale

Une étude d’impact sur l’environnement doit être menée pour répondre aux questions suivantes :

  • Est-ce que le projet aura des effets néfastes sur la qualité de l’air ?
  • Est-ce que le projet polluera un ou plusieurs cours d’eau ?
  • Est-ce que le projet contaminera le sol ?
  • Est-ce que le projet produira des déchets dangereux ?
  • Est-ce que le projet polluera son environnement par le bruit ?
  • Est-ce que le projet altérera l’aspect visuel de l’environnement de façon négative ?
  • Est-ce que le projet aura, au contraire, des effets bénéfiques sur l’environnement ? Et si oui, lesquels ?
  • Comment les éventuels déchets produits par le projet peuvent-ils être recyclés ?

 

La faisabilité politique

Le contexte politique doit être examiné afin d’identifier les facteurs qui pourraient rendre la réalisation du projet impossible ou difficile. Ces facteurs pourraient être :

  • Le niveau de stabilité du régime politique en place ;
  • La position du pouvoir politique sur le projet ;
  • Le rapport de forces entre les supporteurs et les opposants ;
  • La proximité d’une échéance électorale ou référendaire ;
  • La position des partis politiques sur le projet.

 

La faisabilité légale

Le contexte législatif doit être étudié en fonction de la nature du projet. Et en particulier :

  • Les lois et règlements relatifs à l’aménagent du territoire ;
  • Les lois et règlements régissant la concurrence ;
  • Les lois et règlements concernant les appels d’offres et la passation des marchés ;
  • Les lois et règlements de protection de l’environnement ;
  • Les lois et règlements édictant des normes ;
  • Les lois et règlements relatifs aux conditions de travail ;
  • Les lois et règlements régissant l’investissement.

 

La faisabilité organisationnelle

Il faut statuer sur la possibilité pour l’organisation de gérer et de réaliser le projet, donc répondre, notamment, aux questions suivantes :

  • Est-ce que l’organisation a la capacité de gérer le projet ?
  • Est-ce que l’organisation a la capacité technique de réaliser le projet ?
  • Est-ce que l’organisation dispose des ressources nécessaires à la réalisation du projet ?
  • Est-ce que les ressources nécessaires resteront disponibles pendant toute la durée du projet ? Sinon, quelles sont les modalités de renouvellement de ces ressources ?
  • Est-ce que les ressources humaines de l’organisation ont la formation requise pour réaliser le projet ?
  • Est-ce que le personnel de l’organisation est favorable à la réalisation du projet ?
  • Est-ce que le niveau de motivation du personnel est suffisamment élevé pour entreprendre le projet ?
  • Est-ce que le climat organisationnel permet d’entreprendre le projet ?
  • Est-ce que la structure de l’organisation est compatible avec la réalisation du projet ?
  • Est-ce que le style de gestion est compatible avec la réalisation du projet ?

 

Crédit image : pixabay.com

Ajouter un commentaire