Concrétisez vos projets d’objets dans un FabLab

Concrétisez vos projets d’objets dans un FabLab

Le concept de FabLab, vous connaissez ?

Tout a commencé à la fin des années des années 90 au MIT (Massachusetts Institute of Technology), avec un cours appelé « How to make (almost) everything » dirigé par le professeur Neil Gershenfeld.

Pour ce cours, ce professeur s’est équipé de plusieurs machines industrielles dernier-cri et ainsi ses étudiants ont pu créer leurs propres objets, de l’élaboration jusqu’à la réalisation physique. Neil Gershenfeld ouvrit ensuite son premier FabLab (Fabrication Laboratory) au sein-même du MIT, pour « créer plutôt que consommer » . Il a ensuite exporté ce projet en dehors des murs de l’université et en dehors des frontières américaines.

Il y a désormais des Fablabs dans le monde entier (en voici une liste), et reliés en un réseau répondant à une même charte de fonctionnement.

En France, le premier fablab a vu le jour à Toulouse. Il s’agit d‘Artilect Fablab Toulouse.

Il y a aussi 1 fablab à Lyon et 2 fablabs à Grenoble. Début 2012 a ouvert le Faclab, fablab de l’Université de Cergy-Pontoise. Un mini fablab a ouvert à Paris dans le 15ème. Enfin, en Septembre 2013, un fablab va ouvrir à la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris.

Quelles sont les principes à respecter ?

Vous bénéficiez gratuitement d’un matériel de pointe qui est mis à votre disposition.  Toutefois, en contrepartie, vous devez être acteur de votre projet au Fablab, être un « maker » et pas un simple consommateur ou observateur.

Vous pouvez poser des questions aux personnes présentes qui ont chacune leurs savoir-faire spécifiques.

Les principes qu’il faut respecter dans un fablab sont les suivants. Sur place, il faut …

  • Participer aux autres projets en cours. Vous faites bénéficier les autres de vos savoirs, et les autres vous font bénéficier de leurs savoirs. C’est un échange de savoirs.
  • Être prêt à documenter ce que vous réalisez : à savoir, vous devez écrire la “recette de cuisine” de votre objet pour que d’autres puissent le refaire. Notez que cela ne vous empêche pas de faire une exploitation commerciale de votre projet avec une licence adaptée.
  • Partager cette documentation, en la publiant sur le wiki. Ce partage peut se faire sous une licence qui interdit l’exploitation commerciale de votre projet, mais qui en autorise la reproduction à titre personnel, comme par exemple une licence Creative Commons.

On est donc ici vraiment dans une démarche projet active et collaborative.

En visite dans le Faclab de l’Université de Cergy  Pontoise

Une amie, Allegra, m’a fait découvrir le Faclab qui est le fablab français de l’Université de Cergy-Pontoise, situé à Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine. Ici, le slogan est « apprendre, créer et partager« .                                         Arrivées sur place, nous avons été très bien accueillies par Adel Kheniche (cf photo tout en haut) qui est « Fab manager » et qui nous a fait visiter les lieux.

Il nous a notamment montré la découpe laser, une nouvelle fraiseuse, des imprimantes 3 D, une machine à coudre et des outils pour la soudure.

Romain, un des utilisateurs du FacLab a construit ici sa propre imprimante 3 D. Elle est en train de produire un petit objet jaune en plastique. Voici deux photos de son imprimante 3 D en pleine action :

Et voici la fraiseuse numérique :

Nous avons d’ailleurs pu apercevoir James Stevens, venu de Détroit pour enseigner gratuitement l’utilisation de la fraiseuse numérique.

Chacun(e) peut apporter ses savoir-faire ici en proposant une formation et recevoir aussi des conseils et des formations. En alimentant le Wiki, vous documentez votre projet et permettez aussi à d’autres de l’enrichir en ajoutant leurs idées.

Vous pouvez aussi directement consulter les projets déjà présents sur le Wiki et y apporter vos idées.

Et vous, que pensez-vous de ces mini-usines collaboratives et porteuses de projets que sont les FabLabs ? Laissez-moi votre commentaire :-)

Claire Cornic

3 Commentaires

  1. Phil de Plume-Active 9 septembre 2013 à 7 h 28 min - Reply

    Bonjour Claire

    je découvre ton blog par habitudes zen :-).
    Ravi de voir que des formations en ligne existent sur le sujet. Organisateur pendant des années dans la banque, la gestion de projet et la conduite du changement a fait partie de mon quotidien..
    Pour le fablab, j’ai découvert cette super initiative sur la chaine TED .
    Je trouve cette possibilité de créer tout simplement fantastique.
    Je pense que j’irai dès que possible sur Toulouse

    Merci

    Phil

  2. Claire 9 septembre 2013 à 10 h 14 min - Reply

    Merci pour ton retour Phil, en effet, tiens-nous au courant si tu publies un article sur le Fablab pionnier en France, l’Artilect Fablab de Toulouse, ce serait intéressant! Claire

  3. Paul 3D 21 mars 2016 à 18 h 44 min - Reply

    Bonsoir. un article vraiment appréciable, Cordialement

Ajouter un commentaire