Le Codéveloppement professionnel, vous connaissez?

Le Codéveloppement professionnel, vous connaissez?

Je viens d’assister à une conférence sur le Codéveloppement professionnel à Paris, organisée par un groupement de Clubs RH (Ressources Humaines) de plusieurs Écoles de Commerce françaises et une École d’Ingénieur et je veux partager avec vous les bénéfices de cette méthode de résolution de problèmes.

Suite au succès du Codéveloppement professionnel et managérial au Canada, la méthode a traversé l’Atlantique pour venir s’implanter en Europe. De plus en plus d’appels d’offre incluent la méthode de Codéveloppement professionnel. Cette méthode de résolution de problèmes peut être utile pour des problématiques au cours d’un projet et peut donc s’inscrire tout à fait dans une démarche projet.

Introduction au Codéveloppement

La vidéo suivante de l’Association québécoise des gestionnaires des établissements de santé et des services sociaux (AGESSS), à l’origine de la démarche de Codéveloppement au Québec, introduit bien les grands principes.

C’est Adrien Payette, professeur de management à l’Université de Québec qui est à l’origine de la méthode.

Le Codéveloppement, comment çà marche ?

Pour mettre en place la méthode, il faut constituer des petits groupes de 6 à 8 personnes qui se réunissent soit 8 demi-journées, soit 4 journées avec un animateur, souvent consultant externe, qui connait la méthode, sur une durée de 4 à 6 mois.

Le consultant est présent pour faire appliquer la méthode et mettre en place une dynamique de groupe et faire progresser le groupe en « intelligence collective ».

Chaque demi-journée correspond à une séquence et au cours d’une séquence,  l’un des participants doit jouer le rôle du client et doit présenter au reste du groupe un problème, une préoccupation ou un projet.

Le réflexion effectuée individuellement et en groupe est appuyée par un exercice de consultation : les participants sont amenés à témoigner sur des problématiques vécues.

Un groupe de Codéveloppement, c’est donc un groupe de personnes qui s’entraident dans leur auto-développement professionnel respectif.  Il peut réunir des personnes de différents corps de métier de l’entreprise qui n’ont pas l’habitude de communiquer entre eux.

Les étapes du déroulement d’une séquence sont les suivantes : Exposé du projet/problème/préoccupation par le participant qui joue le rôle du client, questions de clarification des autres participants, contrat de consultation, consultation tous azimuts, synthèse et plan d’action, et dernière étape qui est l’apprentissage, la régulation et une évaluation.

Les séances suivantes débuteront par une restitution par le client des résultats de son plan d’action, occasion pour tous d’apprendre à partir des hypothèses émises dans la séance précédente.

Quels sont les objectifs du Codéveloppement ?

Le Codéveloppement a pour objectif la résolution de problèmes, donc c’est une démarche adaptée en cours de projet ou en phase de réflexion sur la manière de structurer un projet qui va permettre de résoudre un problème. Mais il aussi pour objectif le développement professionnel.

En effet, en tant que participant(e) à un groupe de Codéveloppement, vous allez apprendre des autres et les autres vont apprendre de vous. Pour réussir cette démarche, il faut être prêt à donner et à recevoir. Vous êtes à la fois apprenant et pédagogue.

Les bénéfices attendus de la méthode sont notamment la prise de recul, consolider l’identité professionnelle, apprendre à aider, apprendre à coacher, savourer le plaisir d’apprendre, apprendre à être plus efficace, prendre confiance dans son expérience et développer des relations de coopération transversales.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site du centre européen du développement professionnel et managérial. et celui de l’Association Française du Codéveloppement.

Quels retours d’expérience ?

Nadine Gallard Valle, directrice du développement managérial du groupe de Prévoyance français Humanis, nous a fait un retour d’expérience sur la mise en place d’un groupe de Codéveloppement professionel au sein de sa société. Elle a été impressionnée par l’enquête de satisfaction qui a donné 100% de taux de satisfaction de la démarche. Le climat de confiance était un pré-requis pour que le participant qui joue le rôle du client soit à l’aise pour sa « mise à nue » devant les autres et qu’il puisse exposer clairement ses problèmes, sa situation à débattre, qu’il puisse lacher-prise et donc parler avec les participants. Il est important que le groupe de Codéveloppement se réunisse dans un cadre informel et de préférence en dehors de l’entreprise.

Les participants ont qualifié la méthode de très efficace et ont toutefois souligné qu’il leur avait fallu un temps d’adaptation et qu’ils avaient été déstabilisés par la méthode au départ. Ce qui fait tout l’intérêt concret de la méthode est de venir avec un problème sous le bras et de repartir avec des solutions.

Plusieurs points positifs sont sortis de l’enquête de satisfaction menée auprès des participants du groupe de Codéveloppement chez Humanis, tels que les vertus pédagogiques,  le plaisir de travailler de cette manière et le rôle clé de facilitateur de l’animateur.

Julien Meyniel, DG de Polygon France, filiale d’une société suédoise, nous a fait un retour d’expérience sur la mise en place d’un groupe de Codéveloppement constitué de 6 chargés d’affaires. L’objectif était de leur apprendre à travailler en réseau et à prendre conscience de leurs problématiques communes. La démarche leur a permis d’apprendre à formaliser par écrit une ou deux problématiques et être capables de la présenter aux autres. L’autre objectif était d’apprendre aux autres participants à écouter ceux qui exposent leurs problématiques. L’originalité de ce groupe de Codéveloppement a été d’ajouter quelques heures de formation vidéo pendant quelques-unes des séances, sur la communication, le management et le développement commercial. Les retours ont été très positifs puisqu’ils travaillent mieux ensemble et ont pris conscience qu’ils rencontraient des problématiques communes.

Si vous avez participé à un groupe de Codéveloppement vous-même, n’hésitez pas à nous faire part de votre retour dans les commentaires sous cet article.

Si vous cherchez une formation en e-learning sur les aspects RH de la gestion de projet, la communication et la conduite du changement, découvrez le programme par ici.

Claire Cornic

 

2 Commentaires

  1. Judith 31 mai 2013 à 1 h 13 min - Reply

    Je trouve la méthode bonne à condition que l’animateur tienne la route.

  2. Claire 12 juillet 2013 à 19 h 00 min - Reply

    Le Cecodev (Centre de CoDéveloppement Professionnel) délivre des accréditations. Il faut vérifier que votre animateur est bien accrédité, ce qui est une garantie du respect de la méthode et une garantie de qualité de l’animateur.

Ajouter un commentaire