Le WBS (Work Breakdown Structure) en 3D

Le WBS (Work Breakdown Structure) en 3D

A Partir du constat qu’en phase construction d’un projet industriel, on construit (Activité) des ouvrages (Produit) dans des zones géographiques (Zones), j’ai compris que la structure de découpage d’un planning, ou le « travail », avait trois dimensions : les Activités, les Produits et les Zones. J’ai compris que travailler, c’est « faire quelque chose quelque part ».

J’en ai déduis que cela s’appliquait à toutes les phases d’un projet, et que finalement on pouvait voir l’organigramme des tâches d’un projet comme un cube. La liste des tâches structurée du projet (WBS, Work Breakdown Structure) découlait de toutes les intersections de ces trois axes. J’ai alors développé un outil prototype « la matrice WBS » qui m’a permis de planifier plusieurs grands projets industriels, bien et rapidement, avec la méthode de structuration 3D. Puis, j’ai développé la méthode qui permet aujourd’hui notamment d’identifier mathématiquement, et donc informatiquement, les interfaces d’un projet. La méthode WBS 3D permet de mieux comprendre les projets, elle permet de discerner avec précision ce qu’est le travail, une interface et même un lien logique planning !

Cette année, j’ai spécifié en partenariat avec l’éditeur de logiciel myAMS le logiciel Cubix360 (http://cubix360.fr/) qui est en fait une matrice WBS améliorée, simple d’utilisation, intuitive, et permettant de réaliser des plannings multidimensionnels très rapidement. Les plannings structurés avec la méthode WBS 3D sont des plannings de qualité, très structurés avec un nom de tâches précis et explicite. Ils permettent de retrouver l’information facilement même quand le nombre de tâches est important, et ils sont bâtis extrêmement rapidement, avec un facteur de gain pouvant aller jusqu’à 10. Avec Cubix360, on construit le planning au sein de différentes matrices faisant partie intégrante du logiciel, et quand la modélisation est correcte, on génère un planning MS PROJECT ou PRIMAVERA P6 sans aucune saisie au sein de ces logiciels.

Aujourd’hui, pour planifier un projet, je ne conçois plus d’utiliser une autre méthode que le WBS 3D avec son outil Cubix360.

Jean-Yves Moine

Ajouter un commentaire