Pourquoi les équipes de Direction ont parfois du mal à s’aligner autour de la performance de leur portefeuille de projets ?

Pourquoi les équipes de Direction ont parfois du mal à s’aligner autour de la performance de leur portefeuille de projets ?


Pourquoi les équipes de Direction ont parfois du mal à s’aligner autour de la performance de leur portefeuille de projets ?

Cette question est  la première que nous avons dû traiter lors de tables rondes auxquelles j’ai participé au dernier world café de la gestion de projet à Paris.

Mode opératoire du déroulement du World Café de la gestion de projet : On reste à une table pendant 15 minutes, on traite le sujet à 3 ou 4 personnes puis on effectue une rotation, on change de table pour traiter le même sujet avec d’autres professionnels. On désigne sur chaque table un référent qui fait la synthèse des arguments proposés à sa table.

Et voici les principaux arguments et idées qui sont ressorties de ce grand brainstorming autour de ces tables rondes sur le premier sujet « Pourquoi les équipes de Direction ont parfois du mal à s’aligner autour de la performance de leur portefeuille de projets ? »

  • Elles ont des difficultés à se mettre d’accord sur leurs indicateurs de performance, si le niveau de maturité en gestion de portefeuille de projets est faible, on ne sait pas même pas définir les indicateurs
  • Les équipes doivent se mettre d’accord sur les priorités et se mettre d’accord sur les moyens à engager pour s’aligner
  • Problème quand les équipes ne parlent pas le même langage, quand les équipes de Direction ne mettent pas les mêmes moyens en terme de ressources
  • Manque de cadrage parce que certains managers pensent que prendre du temps au début pour définir les objectifs au début du projet coûte trop cher, si on peut s’en passer c’est mieux mais quand cela se passe mal, on regrette de ne pas avoir investi plus de temps au début des projets
  • Perte d’agilité : une startup devenue mature, qui a grossit, les process sont devenus matures mais la structure doit revoir ses process organisationnels
  • Une entreprise qui ne maîtrise pas bien son environnement, son existant et son historique, surtout quand il n’y a pas eu de capitalisation des connaissances sur les projets antérieurs, quand il y a eu perte de connaissances.
  • L’importance de bien maîtriser un logiciel de gestion de projet en interne pour optimiser la gestion des portefeuilles de projet.
  • Chaque corps de métier a ses propres indicateurs de performance, on ne va pas tous dans le même sens
  • Les différentes directions ne sont pas encore parvenues à homogénéiser la définition des indicateurs de performance entre elles

Ce brainstorming riche permet d’identifier quelques écueils à éviter pour améliorer la performance des portefeuilles de projets dans les entreprises.

Dans un futur article, je vous ferai part de la réflexion autour de l’autre question que nous avons traité aussi :
Comment faciliter l’adhésion et développer le leadership des acteurs dans un projet de transformation pour augmenter les chances de succès ?

Claire Cornic
Copyright photo : © alphaspirit – Fotolia.com

Ajouter un commentaire