Qu’est ce que la certification IPMA en management de projet?

Qu’est ce que la certification IPMA en management de projet?

Dans la jungle des certifications en gestion de projet, il est bon de connaître ce que propose l’IPMA (International Project Management Association). En France notamment, de grands groupes industriels ont décidé de pousser leurs chefs de projet à passer la certification IPMA.

Les certifications IPMA

L’IPMA  propose en effet des certifications en Management de Projet qui reposent sur l’ICB (IPMA competences Baseline) définissant les connaissances et l’expérience attendues des chefs de projet.

Les normes internationales (ICB) sont produites par l’IPMA en Suisse. L’ICB est adapté à chaque langue et culture d’un pays, cela donne les NCB (National Competences Baselines). En Suisse, la VZPM (Verein zur Zertifizierung im Projektmanagement) produit les NCB (allemand, français et anglais). C’est aussi la VZPM qui est seule habilitée à organiser la certification et à délivrer le certificat IPMA valable dans le monde entier.

La certification IPMA se caractérise par :

  • 4 niveaux de certification : D, C, B, A
  • une certification basée sur les compétences théoriques et l’expérience démontrée dans des projets réels

Les compétences évaluées par les certifications IPMA

La certification IPMA évalue:

  • les éléments de compétences techniques ( Succès du management de projet, identification et gestion des parties prenantes, détermination des exigences et des objectifs du projet, identification des risques et des opportunités, qualité, organisation de projet, travail en équipe, résolution de problèmes, structures de projet, périmètre et prestations, échéancier et phases de projet, ressources, coûts et finances, approvisionnement et contrats, gestion des changements, Suivi, contrôle et rapports, information et documentation,  communication, lancement de projets et clôture de projets).
  • les éléments de compétence comportementale (direction, engagement et motivation,  maîtrise de soi, assertivité, relaxation et maîtrise du stress, ouverture d’esprit, créativité,  orientation résultats)
  • Eléments de compétences contextuelles (approche programme, approche portefeuille, mise en œuvre de projets, mise en œuvre de programmes et de portefeuilles, organisation permanente, processus métier, systèmes, produits et technologies, management des ressources humaines, santé, sécurité et environnement, financement, droit, efficience,  consultation, négociations, gestion des  conflits et des crises, reconnaissance des valeurs, éthique)

La vérification de la maîtrise d’un logiciel de gestion de projet  n’est pas incluse dans la certification.

Les niveaux de certification IPMA sont les suivants :

  • Niveau D – Certified Project Management Associate : personnes pouvant être impliquées dans chaque domaine du management de projet, en tant qu’assistants et spécialistes
  • Niveau C – Certified Project Manager : personnes capables de diriger elles-mêmes des projets de complexité limitée
  • Niveau B – Certified Senior Project Manager : personnes capables de diriger elles-mêmes des projets complexes
  • Niveau A – Certified Projects Director : personnes capables de contrôler et de coordonner l’ensemble des projets d’une organisation : portefeuille, programme

Pour les niveaux C et D, il faut passer un examen écrit. Pour les niveaux C et B, il y a un rapport de projet à rédiger et une soutenance à passer devant 2 assesseurs. Pour le niveau A, il faut rédiger un rapport de programme ou de portefeuille de projet.

Exemples de sociétés qui facilitent pour leurs salariés l’accès aux certifications IPMA

Dans les grands groupes industriels comme Alstom et Thales, de plus en plus de chefs de projet passent les certifications. Chez Thales, 200 certifications sont délivrés chaque année en interne depuis 2010. Chez Alstom, on compte 2400 chefs de projet. Les chefs de projet Alstom sont classifiés en 4 catégories, liées à leur niveau d’expertise dans la fonction, les 4 catégories s’appellent PM1 (Project Management 1) à PM4.  Le niveau 1 est le plus élevé et le 4 le moins élevé. Le niveau 1 correspond à la certification IPMA de niveau A et le niveau 4 à la certification de niveau D.

Cette classification permet de positionner des chefs de projet plus expérimentés sur des projets internationaux plus complexes.

Le logiciel le plus utilisé dans ces grands groupes industriels est MS-Project. Toutefois, après avoir discuté avec une salariée de Thales Services, je m’aperçois que les solutions collaboratives de gestion de projet ont aussi leur place dans ces organisations, et MS-Project n’est pas du tout le seul logiciel utilisé. Les salariés utilisent d’ailleurs au cours des projets la fonction de messagerie instantanée proposée au sein de ces outils collaboratifs.

Ces différents sujets ont été évoqués lors de la conférence organisée par la SMAP (Société française pour l’avancement du Management de Projet)  le 27 novembre 2014 sur le thème « Fonction Ressources Humaines et succès des projets .

Pour en encore savoir plus sur les certifications IPMA : http://www.project-management.ch

Et vous, que pensez-vous des certifications IPMA ?

Claire Cornic

Ajouter un commentaire