Qu’est-ce que MSP® (Managing Sucessful Programmes) ?

Qu’est-ce que MSP® (Managing Sucessful Programmes) ?

Après avoir suivi un webinar sur la méthodologie MSP® (Managing Successful Programmes), je partage avec vous cet article sur cette  méthodologie  qui a été développée au Royaume-Uni. Une formation MSP dure 3 jours. Cet article n’a donc pas vocation à être exhaustif mais vous donner un premier aperçu.

Qu’est-ce que MSP® ?

MSP® définit le management de programme comme « l’action d’organiser, diriger et déployer de manière coordonnée un dossier ou un projet et des activités de transformation (le programme), pour atteindre des résultats et des profits d’importance stratégique pour l’entreprise ».

MSP® est un référentiel de Bonnes Pratiques de gestion de programme dans la mise en place du changement transformationnel. C’est le fruit du travail de plusieurs équipes aussi bien dans le secteur public que privé qui ont mutualisé les meilleures pratiques selon leurs retours d’expériences.

Quel est l’apport de MSP® ?

MSP permet d’aligner les 3 éléments clé suivants:

–          la stratégie de l’entreprise
–          les processus pour implémenter le changement : rôle important des acteurs du changement dans l’entreprise dont la Direction des Systèmes d’Information
–          la structure opérationnelle de l’entreprise : on ne peut pas imposer trop de changements trop rapidement sans fragiliser le fonctionnement courant, opérationnel d’une entreprise

MSP s’inscrit dans la complémentarité des Bonnes Pratiques :

Dans ce schéma, la hiérarchie est la suivante : Portefeuilles > Programmes > Projets

Un portefeuille inclut plusieurs programmes qui incluent plusieurs projets.

MSP est composée de

  • 7 principes qui sont la capitalisation des retours d’expérience des différents programmes sur 15 ans
  • 9 thèmes de gouvernance comme l’organisation, les risques, les Cas d’Affaire
  • 6 processus qui sont dans le cycle de vie du programme pour structurer le programme

Les 7 principes à appliquer pour maximiser les chances de succès du programme :

  • Rester aligné avec la stratégie de l’entreprise
  • Piloter les changements, savoir imposer sa vision (exemple de Steve Jobs qui a su imposer sa vision sur le marché avec des produits comme le Macintosh, l’IPad, l’IPhone, …)
  • Imaginer et communiquer un avenir meilleur
  • Se focaliser sur les bénéfices et les menaces associées
  • Ajouter de la valeur
  • Concevoir et livrer une capacité cohérente
  • Tirer des leçons de l’expérience

Un Flux transformationnel est défini

 

Les 9 thèmes de gouvernance :

–          L’organisation du programme
–          La vision : comment fédérer les acteurs autour d’une même vision
–          Leadership et l’engagement des parties prenantes
–          La mesure des bénéfices : comment mesurer les bénéfices pendant le programme ?
–          Le schéma directeur
–          Le planning et le contrôle
–          Le Cas d’affaire : comment mesurer le retour sur investissement ?
–          La gestion des risques et des incidents
–          Le management de la Qualité

MSP définit définit une répartition des responsabilités : responsable de la conduite du changement, responsable du programme, etc …

La méthodologie MSP propose aussi une modélisation de mesure des bénéfices des programmes dans l’organisation. Enfin, MSP inclut une matrice pour profiler les parties prenantes. Cette matrice croise les parties prenantes et leurs centres d’intérêts

Par exemple, dans le cas de l’accueil des Jeux Olympiques dans une ville, les parties prenantes n’ont pas toutes les mêmes centres d’intérêts :

 

Pour en savoir plus et creuser les différents aspects de la méthodologie MSP, il est souhaitable de s’inscrire à une session de formation, des organismes comme QRP en proposent.

Claire Cornic
Copyright image : © z_amir – Fotolia.com

Ajouter un commentaire