Un chef de projet est-il un leader ou un manager?

Un chef de projet est-il un leader ou un manager?

On confond souvent leadership et management. Je souhaite à travers cet article éclaircir les deux notions et leur complémentarité pour la réussite d’un projet.

Leadership versus management

Le leadership appliqué à la gestion de projet, est la faculté à imposer une vision pour le projet. Il s’appuie sur l’autorité, le charisme du chef de projet.

Le management est la faculté de cadrer le projet, de mettre en place des plans d’action et d’évaluer les performances. Il s’appuie sur des outils, des logiciels et des indicateurs de suivi de la performance.

Le leadership est tourné vers les personnes, tandis que le management est tourné vers les procédures, les plannings, les systèmes, et s’appuie sur les outils.

Le leadership suppose la faculté d’influencer une personne et un même groupe de personnes.

Le chef de projet aux deux casquettes

Le chef de projet doit être à la fois un leader pour obtenir l’adhésion de son équipe et un manager pour gérer correctement avec une certaine rigueur son projet.

Certains chefs de projets sont plus leaders que managers et d’autres le contraire. Néanmoins, il faut quand même avoir les deux casquettes pour mener à bien sa mission de chef de projet et le cas échéant travailler pour acquérir la casquette éventuellement manquante.

Comment être à la fois leader et manager?

Pour être un bon manager de projet …

– Établissez les plannings avec rigueur en évitant les surcharges

– Faites des reportings réguliers de l’avancement des travaux à la hiérarchie

Pour exercer votre leadership

– Soyez passionné par votre projet

– Montrez -vous force de conviction pour emporter l’adhésion des parties prenantes

– Félicitez les avancements de votre équipe, soyez positifs!

Travaillez vos lacunes et sortez de votre zone de confort

Si vous êtes très à l’aise avec la prise de parole en public mais que vous avez un peu de mal avec les logiciels, demandez à suivre une formation et fixez-vous aussi des objectifs personnels de progression (cette semaine je termine mon reporting 2 heures plus tôt).

Si vous êtes un excellent technicien du management de projet, que vous maîtrisez parfaitement la planification dans MS-Project mais que vous êtes moins à l’aise en prise de parole en public et en communication, inscrivez-vous à un stage collectif de prise de confiance en vous, de développement du leadership ou de prise de parole en public sur plusieurs semaines. J’ai moi-même suivi l’un de ces types de stage et cela m’a apporté beaucoup de bienfaits (j’en ai parlé dans cet article)

Et vous, êtes-vous plus manager ou leader ou avez-vous déjà trouvé l’équilibre entre les deux? Laissez votre commentaire…

Claire Cornic

 Copyright image : © sharpnose – Fotolia.com

4 Commentaires

  1. Gérard Perron 16 janvier 2013 à 14 h 25 min - Reply

    J’aime ce blogue qui campe bien les qualités de leader et de gestionnaire. Par contre, je grimace à la lecture de la première phrase : « Le leadership appliqué à la gestion de projet est la faculté à imposer une vision pour le projet. » Le terme « imposer » me semble exagéré. Selon moi, il ne faut pas imposer une vision, mais faire en sorte que notre vision soit partagée en la rendant attrayante. Je préférerais la formulation : « la faculté de faire accepter une vision ».
    Je vous félicite pour votre contribution à l’amélioration des compétences en gestion de projet.
    Gérard Perron, PMP

  2. Claire 16 janvier 2013 à 15 h 24 min - Reply

    Bonjour Monsieur Perron, Merci pour votre commentaire. J’accepte la critique qui est tout à fait judicieuse! C’est la faculté de convaincre, la faculté de faire adhérer les autres à sa vision du projet. Imposer est un peu tyrannique … je le conçois!
    Claire

  3. Rafaela 23 janvier 2013 à 11 h 51 min - Reply

    Plus je lis vos articles, plus je me sens évoluer dans mon projet professionnel et personnel. Toutes mes félicitations pour cette entreprise sans aucune prétention. J’abonde dans le même sens que vous en terme de distinction entre leadership et management et j’ai souvent constaté avec regret que la confusion est grande et régulière entre le leader et le manager.
    De part mon expérience un bon manager est souvent un bon leader mais un bon leader ne sera pas forcément un bon manager car peu ouvert à la critique constructive. Ce qui me fait être d’accord avec vous sur le côté autoritaire, directif du leadership dont certains leaders n’arrivent pas à se défaire.

  4. adib 23 décembre 2013 à 23 h 02 min - Reply

    Tout d’abord je tiens à vous féliciter et vous remercier pour votre blog et les sujets interessants que vous proposés. Le fait de comparer le leader et le manager était indispensable car lla plupart on tendance à les confondre, mais votre explication était des plus claire.
    Cependant je rejoins la critique, que vous avez d’ailleurs accéptez, de Monsieur Perron. Un leader doit avoir la faculté de faire adhérer ses collaborateurs à sa vision et à la stratégie à adopter pour atteindre les objectfs escomptés. Enfin il doit les influencer par son professionalisme et son savoir faire, pour qu’à la fin le travail soit un travail de groupe et non d’une personne. Merci pour votre engagement.L

Ajouter un commentaire